« I like it a lot! I’ll be humming this all day. And terrific production ! » Eric Whitacre, 2012 Grammy® Award for Best Choral Recording.       Biographie courte Epic Amour est compositeur et DJ. Il est inspiré par l’univers cinématographique et le monde des…

Epic Amour | Bio
16089
page-template-default,page,page-id-16089,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.2,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1,vc_responsive
 

Bio

« I like it a lot! I’ll be humming this all day. And terrific production ! »
Eric Whitacre, 2012 Grammy® Award for Best Choral Recording.

 

 

 

Biographie courte
Epic Amour est compositeur et DJ. Il est inspiré par l’univers cinématographique et le monde des arts en général. Son premier titre « Let there be light » est remarqué par le chef d’orchestre et compositeur Eric Whitacre, gagnant d’un Grammy® Award.

 

Biographie longue
Epic Amour est compositeur et DJ. Il a mixé dans de nombreux lieux, festivals et évènements, en évoluant longtemps dans un univers musical large, entre des sonorités chill out, soul ou electro-jazz, et des rythmes taillés pour le dancefloor.

 

Deux dates marquent sa carrière : un set au Montreux Jazz Festival en 2007 le propulse définitivement dans le cercle des artistes à suivre de près. En 2010, le musée de l’Elysée à Lausanne (Suisse) invite 80 artistes venus du monde entier, avec en invitée spéciale Kathy Ryan, picture editor du New York Times Magazin. Epic Amour offre une atmosphère à cet évènement unique, calquant des sonorités personnelles sur les images projetées. Dès lors, il s’emploie à mêler l’image et le son.

 

Epic Amour se retire quelques temps de la scène et créé une plateforme sur Facebook nommée Swiss DJs Community dédiée à la musique électronique en Suisse. À travers cette page destinée à promouvoir les DJs, il favorise les échanges entre les différents acteurs (clubs, organisateurs, artistes, shops, instituts de formation,…).

 

Après un séjour de deux ans en Belgique qui lui permet de peaufiner l’art de la composition, de l’orchestration et de la musique assistée par ordinateur, il opère un tournant musical vers la musique symphonique épique.

 

Ses inspirations se nourrissent grâce à un livre : « The Watchers » par Jon Steele, dont l’intrigue se noue dans la cathédrale gothique de Lausanne en Suisse, autour de la tradition séculaire du guet chargé de crier les heures du haut de la tour et de veiller sur la ville endormie. Historien de l’art, Epic Amour apprécie un texte bien documenté auquel Jon Steele ajoute tous les ingrédients d’un grand roman d’action à l’américaine, digne des meilleurs scénarios d’Hollywood.

 

C’est donc la musique d’un film qui n’existe pas encore que Epic Amour décide de composer. Il n’oublie pas ses années passées derrière les platines comme DJ et réussit le mélange d’une musique épique avec une subtile touche electro.

 

Epic Amour sort un titre et un clip vidéo de manière discrète, sans publicité. Avant même de l’envoyer à son entourage, la vidéo est repérée par un artiste de réputation internationale: Eric Whitacre, compositeur et chef d’orchestre, gagnant d’un Grammy® Award en 2012, récompense américaine suprême, dont l’album de musique pour chœur s’est classé en première place aux Etats-Unis et en Angleterre.
Entre deux tournées, Eric Whitacre prend le temps d’écrire:« J’aime beaucoup ! Je vais le fredonner toute la journée. Et la production est incroyable ! »

 

Fort de ces encouragements, les débuts de Epic Amour s’annoncent très prometteurs grâce à une reconnaissance bien méritée.